Medellin et la région du café

Medellin

Cette ville, réputée une des plus dangereuse du monde dans les années 80-90 avec Escobar, la drogue et la violence, a bien changé. Beaucoup de choses ont été mises en œuvre pour inverser  la tendance.

Nous visitons la Comuna 13, l’ex quartier le plus chaud, aujourd’hui lieu touristique incontournable pour ses graffitis magnifiques. Des jeunes du quartier proposent des visites guidées, d’autres s’expriment dans un autre art, celui du hip hop.

Nous redescendons ensuite pour aller prendre un téléphérique et obtenir un joli point de vue de la ville en hauteur.

Puis nous terminons cette courte journée en flânant un peu dans le centre, passant par la place Botero, une cathédrale…

Botero, artiste Colombien célèbre pour ses sculptures en bronze et ses peintures
représentant des humains et animaux disproportionnés, est né à Medellin et à
fait don d'une quinzaine de sculptures à sa ville, qui sont pour la plupart
exposées sur cette fameuse place.

Apéro et dîner dans le Poblado, le quartier branché, et retour à l’hostel bien fatigués !

Le lendemain à 9h, visite guidée de 3h30 du centre de la ville, avec l’histoire de son passé, de son présent et de ce vers quoi tend son futur. Guide très intéressant bien que peut être un peu trop engagé à notre goût! 😊 Mais il représente parfaitement l’état d’esprit des habitants de la région semble-t-il, à savoir donner une bonne image de Medellin malgré son passé récent des plus macabres. D’ailleurs, pas une seule fois il ne prononcera le nom d’Escobar, car les gens autour pourraient l’entendre et se demander ce qu’il nous raconte en anglais, s’il ne fait pas de la mauvaise pub !

Après ça nous nous redirigeons vers l’hostel pour récupérer nos sacs et rejoindre la gare routière, direction Guatape à 2h à l’est !

Guatape

C’est un petit village très mignon et coloré au bord d’un lac tentaculaire.

C’est assez touristique, notamment pour son rocher  » Piedra del Peñol  » dont nous grimpons les 220 m (soit 649 marches) le lendemain..

.. pour admirer le plan d’eau dans son ensemble.


Après midi tranquille avec petite balade de ruelles en placettes charmantes, petit café en terrasse pour nous habituer à la dégustation car demain c’est direction la région du café !

Le lendemain nous devons donc retourner à Medellin et de là prendre un bus de 5h pour nous rendre à Santa Rosa de Cabal. Notre bonne étoile nous fait croiser la route de Joëlle et Jean Pierre, un couple de français tout juste retraités qui se rendent à Medellin et acceptent tout de suite de partager leur voiture de location avec nous 😍
Tout se goupille bien et nous arrivons en début de soirée à destination.

Les thermes de Santa Rosa

Le matin suivant promet d’être reposant, car il y a là des thermes naturels! De superbes paysages nous attendent avec une jolie cascade en fond de toile, nous passons quelques heures dans les bassins d’eau chaude. Nous ressortons ramolos, direction Salento.

Salento

Salento est une charmante ville coloniale réputée pour son café… Mais pas que ! Si la découverte de son centre ville très coloré ainsi que la visite d’une finka (ferme cafetière) nous occupent la première journée, nous passons la seconde dans la vallée de Cocora.

Après s’y être rendu accrochés à l’arrière d’une Jeep, c’est au cours d’une boucle de 12km de marche que nous découvrons ses palmiers géants, longeons et traversons une rivière sur des ponts suspendus façon Indiana Jones et observons une quinzaine de colibris dans un refuge.

Un moment très agréable car contrairement à notre trek pour atteindre la ciudad perdida, la température est très douce (nous sommes tout de même à 2000m d’altitude !).

Retour à la ville en milieu d’après midi, le temps de flâner dans les rues et déguster un petit… Café ! Le temps pour nous de nous remémorer tous les beaux moments passés dans ce pays qui regorge de véritables merveilles, tant par sa nature que son histoire. 

Et si le tourisme n’est aujourd’hui pas encore trop développé, nous sommes persuadés que les choses risquent de changer très rapidement dans les années futures.

Le lendemain, c’est journée « bus » ! 3 au total. Quasi 24h. Et dans la Cordillère des Andes, ça tourne sec ! Le sommeil sera donc morcelé ! Et c’est à 6h du matin que nous débarquons à Ipiales, ville frontalière entre Colombie et Équateur. Mais avant de la franchir, nous profitons d’un dernier plaisir colombien : le sanctuaire de Las Lajas, édifice absolument magnifique construit dans un canyon, au dessus d’un cours d’eau et à côté d’une cascade. Magique.

Adios Colombia.
Ecuador nous voici !! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s