Arrivée des copains et l’île de Pâques

Nous passons la frontière peruano-chilienne au niveau de la ville d’Arica. En attendant notre vol interne pour Santiago, nous nous baladons dans la ville et profitons d’un centre commercial pour renouveler un peu notre « garde robe » !

Le jour suivant, nous rejoignons donc par les airs le centre de Santiago, capitale du Chili, où arrivent le lendemain matin Camille et Quentin,
deux amis parisiens qu’il nous tarde de retrouver.
Laverie, logement et courses dictent notre journée.

Arrivée des copains

26 Septembre, nous y voilà ! Les parisiens atterrissent tôt ce matin ! Pour les accueillir, à défaut d’avoir un panneau, nous avons… un ballon licorne ! Après 1 bonne heure d’attente (douane, fouille de bagages, et formalités obligent), nous les retrouvons enfin, un peu fatigués mais heureux !

Cette première journée se passe sous le signe de la détente et du soin ! Après un bon brunch tranquille dans l’appartement, nous sortons en ville par binômes. Pour les garçons ce sera barbier et pour les filles, manucure ! Puis nous profitons de la fin de journée pour déguster notre premier Pisco Sour !

Le soir venu on ne fait pas de vieux os car demain on décolle tôt pour l’île de pâques ! 😍

Ile de Pâques

Connue pour ses mystiques statues de pierre, les Moaïs, cette île était pour nous une étape particulièrement attendue de notre voyage ! Entre mythe et rêve, ce bout de terre totalement isolé au milieu du Pacifique fascine !

Et elle a failli nous échapper car au moment de nous enregistrer, la dame nous indique qu’il nous faut une autorisation préalable d’entrée sur le territoire, qui s’effectue sur internet.. Sans laquelle on ne peut pas prendre l’avion.. Il ne reste que 5 minutes avant la fermeture du guichet et nous voilà lancés dans une course contre la montre 😅 ça commence bien ! Mais nous finissons tout de même par embarquer. OUF !

Nous atterrissons après 4h de vol. Ici, il y a 2h de décalage horaire par rapport à Santiago, le soleil se couche maintenant bien plus tard, vers 20h.

Dès notre arrivée nous retrouvons des sensations laissées à Tahiti il y a quelques années : les maisons, la musique, les faciès, la langue parlée ou encore la nourriture.

En parlant de ça, c’est d’ailleurs l’heure de déjeuner 😋
Au menu, poisson cru et pavé de thon cuit. Le tout sous un ciel bleu..
Un régal !

Nous passons la fin de journée en jouant aux cartes sur l’herbe, ou nous baladant sur la côte. Et nous observons nos premiers Moaïs !!

Le jour suivant, nous entamons la journée par une marche de quelques km pour rejoindre le cratère Rano Kao, qui nous offre un magnifique point de vue sur l’île d’un côté et l’océan de l’autre.

Nous profitons de notre ballade pour visiter les ruines du village de Orongo, jadis lieu où se déroulait le culte de l’homme oiseau.

Chaque année, plusieurs hommes représentant leur tribu se disputaient
le titre honorifique d'homme oiseau ou Tangata Manu en pascuan. Le
vainqueur est celui qui ramène en premier un œuf de sterne (sorte d'hirondelle).

Pour se faire les braves hommes devaient nager 2km et grimper
250m de falaise avant de se mettre à la recherche de l'œuf tant convoité !

Le chef de la tribu vainqueur était désigné roi de l'île pendant 1 an
et avait donc un pouvoir agrandi ! 

Sur le retour, petit arrêt dans une grotte afin d’observer des pétroglyphes ou peintures rupestres.

Enfin, après du repos et quelques jeux sur la petite plage du village, nous allons nous poser dans un bar pour déguster quelques cocktails jusqu’au coucher de soleil. Pas de plongeon dans l’eau pour le soleil ce soir là en raison des nuages à l’horizon, mais les couleurs sont jolies et le moment bien agréable !

Pour se déplacer plus facilement durant les 3 jours suivants, nous décidons de louer une voiture. Nous voilà donc partis dans notre jeep sur des routes usées et jonchées de nids de poule.. Ça secoue !!

Nous nous rendons tout d’abord dans le centre de l’île sur le site de Ahu Akivi où nous pouvons observer un alignement de 7 Moaïs. Ces derniers ont la particularité de faire parfaitement face au coucher de soleil pendant l’équinoxe de printemps.

D’ici, nous marchons jusqu’au point le plus haut de l’île, le volcan Terevaka, culminant à 506 mètres d’altitude. De ce « sommet », la vue est magnifique ! Malgré un vent fort, nous prenons le temps d’observer l’île à 360 degrés.

Après un petit pique nique sur le chemin du retour, nous nous rendons sur la côte nord de l’île afin d’y observer 2 grottes formées par des tunnels de lave. La 1ère est petite mais offre 2 ouvertures sur l’océan. La seconde, quant à elle, fait plus de 100m de long !

Le jour suivant commence tôt car nous voulons observer le lever du soleil sur le site de Tongariki, plus grand ahu (plateforme cérémonielle de pierres volcaniques)de Moaïs, avec pas moins de 15 statues.

Plus motivés que jamais nous arrivons bien en avance, nous offrant la possibilité d’observer un splendide ciel étoilé. Une fois les portes ouvertes nous allons nous asseoir afin de profiter au mieux du spectacle. Et quel spectacle ! Les nuages présents ce matin là changent continuellement de couleur nous offrant du violet comme du jaune en passant par le rouge.

Et avec ces mythiques statues en premier plan, le moment est magique ! Une fois le soleil levé à l’horizon apparaissent les ombres impressionnantes des Moaïs !

Nous rentrons ensuite à l’appartement. Sieste stratégique pour Camille et Quentin et recherche de WiFi pour Aurore et Romain. Car cette île perdue au milieu de nulle part n’offre que peu de points de connexion et il est temps de montrer signe de vie à nos proches !
Nous allons ensuite au marché acheter du poisson frais et des légumes.
Au menu ce midi, ceviche de thon maison!

Puis après midi de balade dans la ville, avec notamment son marché artisanal. On y trouve pleins de petits souvenirs mais aussi des Moaïs sculptés dans le bois ou la pierre ! Et nous serions tous les 4 ravis d’en ramener un petit en France ! Ce ne sera pas pour aujourd’hui car aucun ne trouve grâce à nos yeux !

Nous nous préparons ensuite pour une soirée spéciale ! Ce soir nous allons dans un restaurant qui en plus de nous faire découvrir la cuisine locale nous permet d’assister à un spectacle de danse polynésienne ! Costumes, musiciens et danseurs nous offrent un moment de partage culturel très intense et réussi ! Camille aura même le privilège de monter sur scène pour donner la réplique à un des danseurs !
Bref.. Nous en sortons ravis !

Pour débuter le dernier jour plein, direction .. la prison ! Car un local nous a indiqué que les détenus sculptaient des Moaïs en bois. Étonnés et curieux, nous nous y rendons donc à l’ouverture. Et c’est ici que Camille et Quentin trouveront leur bonheur en choisissant une statuette à l’histoire singulière !

Ensuite nous partons direction le volcan Rano Raraku, sur le flanc duquel se trouve la carrière où l’on dénombre pas moins de 80 statues dispersées. On peut y voir Moaïs allongés, semi enterrés, avec ou sans coiffe..
Certaines pièces sont immenses et directement gravées dans la roche volcanique !

Ensuite il est temps de filer à Anakena, seule grande plage de l’île. Elle est magnifique avec ses cocotiers, son sable blanc/rose et bien entendu, ses Moaïs !

Nous passons une partie de l’après midi à nous prélasser avant de rentrer au village. Nous retournons au marché artisanal afin d’acheter quelques souvenirs. C’est ici que nous craquons pour un magnifique Moaï sculpté.. Dans la pierre volcanique ! Un peu lourd mais il fera un petit frère parfait à notre Tiki ramené de Tahiti ! Nous sommes bien heureux de nos achats. Pour notre dernier dîner sur l’île, on s’offre un petit resto ! Ils servent peu de spécialités mais font de merveilleux Pisco Sour au gingembre !

Le mercredi 2 octobre, il est temps pour nous de quitter ce magnifique coin de paradis et de retourner sur le continent ! Une journée de transit que nous terminons dans notre Airbnb accompagnés par Justine, une amie de Camille qui fait un stage à Santiago en ce moment !
La visite de Santiago et autres aventures sont à venir..

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. corinne dit :

    On se croirait dans le film de Kevin Coster Rapa Nui ! Trop beau le matin en compagnie des Moais, je ne sais pas où vous en êtes, mais merci du partage des vos imperessions de voyage ! gros bisous pour la suite,
    corinne et cie

    J'aime

    1. diffdumtour dit :

      Coucou Corinne ! Merci pour ton commentaire 😊
      Nous sommes en Bolivie, nous avons encore un petit mois de retard sur le blog que nous tentons de rattraper lors des jours de « repos »! 😊
      On espère que toute la famille va bien !
      Gros bisous 😘

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s