Les chutes d’Iguazu et la région de Mendoza

Notre vol vers Iguazu se passe sans encombres. Nous avons même la chance de voir une partie des chutes du ciel ! Ça a l’air impressionnant ! Nous arrivons donc dans la petite ville de Puerto do iguazu et sommes accueillis par nos 2 copains dans le petit appart’ loué !

Ils nous racontent leur journée de visite des chutes côté argentin et ils sont aux anges. Ça nous donne trop envie (ils ont même vu un toucan 😍 ) ! Car en effet, cette région se divise entre 3 pays : Brésil, Argentine et Paraguay. Il fait chaud chaud chaud en ce début d’après midi ! Du coup on reste à l’abri avant de sortir en fin de journée, vers 18h !

Ce soir c’est la finale de la Copa Libertadores (équivalent de la ligue des champions en Europe) et elle oppose l’équipe argentine de River Plate à l’équipe brésilienne Flamengo ! Dans cette ville située au niveau de la frontière argentino-bresilienne c’est forcément un événement particulier !

On se ballade donc au milieu des bars où se mélangent dans la bonne humeur les supporters de chaque club ! Déjà complètement fous de futbol, l’ambiance est accentuée par le scénario dingue du match. Dans les 3 dernières minutes, Flamengo renverse la situation en marquant 2 buts.

Explosion de joie pour les brésiliens et tête des mauvais jours pour les autres ! Ça chambre, ça danse, ça crie, c’est bien sympa à observer ! Nous nous dirigeons ensuite vers le mirador de tres Fronteras, situé comme son nom l’indique au croisement des frontières entre le Brésil, l’Argentine et le Paraguay.Nous commandons un jus frais délicieux puis assistons à un mini spectacle de son, eau et lumières représentant les 3 différentes cultures.

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons dans un bar afin de se partager une pizza et quelques bières. C’est déjà notre dernière soirée argentine ensemble.! Le lendemain, nous décidons de partir tôt afin de passer la frontière sans difficulté et nous rendre aux chutes côté brésilien le plus tôt possible !

Lorsque nous arrivons, il y a déjà une tonne de personne. C’est pire qu’à Disney..! Des bus de touristes par dizaines et une queue interminable pour entrer dans un car et accéder au parc. Une fois à l’intérieur, il n’y a qu’un seul chemin donc tout le monde se suit, fait les mêmes pauses photos auxquelles on doit attendre.. Bref, pas de tout repos ! Heureusement que le spectacle en vaut la chandelle !

Nous apercevons d’abord les chutes au loin puis nous nous rapprochons au fur et à mesure. Une fois arrivés tout proches, une plateforme permet de les observer vue du bas. C’est impressionnant !!

Nous repartons ensuite et décidons de casser la croûte ici dans l’espoir qu’une heure plus tard le gros de la foule sera dissipé. Et c’est gagné ! Nous repartons sans trop de difficultés. Nous arrivons à l’hôtel où dorment les toulousains ce soir. Un dernier dîner ensemble dans un resto de viande pour finir notre séjour commun en beauté !

Et c’est à contre cœur, après 10j de toute beauté que nous quittons nos copains ! 😢 On se dit à « bientôt » , dans 5 mois à Tahiti, où ils posent bagages début janvier pour une petite année !! 😍 De notre côté, c’est retour en Argentine et dodo afin d’être en forme pour visiter les chutes côté argentin demain !

Changement de tactique ce matin, nous partons plus tard dans l’espoir d’éviter la foule !

On ne sait pas si c’est l’effet de l’heure, du jour, du hasard ou si c’est l’organisation du parc qui est meilleure, mais il y a beaucoup moins de monde aujourd’hui ! Et comme nous avaient prévenus Amandine et Quentin, le parc est bien plus agréable.

En effet, il existe différents circuits permettant d’observer les chûtes à différents endroits. Ceci permet de diviser et mieux repartir le flux de touristes. Et les circuits sont dans la nature, à l’ombre de la dense végétation. C’est super agréable. On peut même observer des coatis (encore eux !), des singes et pleins d’oiseaux !

Nous avons comme objectif de retrouver un toucan, même si la mission est loin d’être gagnée ! Nous déambulons donc durant quelques heures, observant cette nature luxuriante autant que les chutes d’eaux magistrales. Nous empruntons un petit train afin de rejoindre la partie supérieure du mur principal des chutes.

Wahou ! Nous ne pouvons quasiment pas communiquer tellement le bruit est présent ! Quelle sensation de puissance. On ne voit pas le fond de la cascade à cause du brumisateur créé par l’impact de l’eau ! Magique ! Magique ! Magique !

On rentre tout doux pour rejoindre l’entrée où l’on s’arrête en terrasse pour faire une petite pause jus de fruit ! Romain en profite pour aller vers des coins plus tranquilles sans trop de bruit pour continuer à observer la faune. Et à force de chercher, il aperçoit un beau toucan 1m au dessus de lui. Il est magnifique avec son énorme bec ! Il file chercher Aurore et le temps de revenir ils peuvent l’observer quelques secondes avant de le voir s’envoler !

Nous rentrons à l’hôtel, apéro, dîner et dodo !! Quand nous nous réveillons il fait moche dehors ! C’est gris et ça menace de pleuvoir. Nous avons notre vol en milieu d’après midi donc nous décidons d’aller dans un refuge pour animaux afin de voir de plus près certaines espèces difficiles à approcher.

Cet endroit permet à des animaux blessés ou maltraités d’être soignés avant, si leur état le permet, d’être relâchés dans la nature. Sous les nuages noirs, ajouté à la densité de la végétation, il fait quasiment nuit ! Mais nous avons l’occasion de voir différentes races d’oiseaux, des pumas et autres coatis ou singes.

Sur la fin, l’orage éclate et il pleut très fort.. Il est temps d’aller s’abriter ! Nous attendons que le déluge se calme un peu puis prenons un taxi direction l’aéroport ! Retour à Salta ! Il nous reste une dizaine de jours avant de passer la frontière chilienne, nous décidons donc de prendre notre temps, de profiter de cette région du nord ouest argentin et de préparer au mieux notre prochain pays, le Japon !

Après 2 jours de repos à Salta, nous nous enfonçons dans la campagne argentine dans l’espoir de visiter 2 parcs classés au patrimoine de l’Unesco. Après un bus de nuit et 6h de transport nous arrivons donc à Villa Unión, petit village perdu en plein désert où le thermomètre affiche souvent des températures supérieures à 40 degrés ! Que calor !

Il n’y a que 2 bus par jour quittant cette ville.. C’est pour dire ! Il est 16h. Nous trouvons une petite auberge avec piscine ! Le pied !! Soirée relax, dîner typique dans un petit resto local où nous dégustons un petit vin blanc de chez eux. Nous nous renseignons pour organiser nos visites à venir et à notre grande surprise, bien que collés, on ne peut voir ces 2 parcs dans la même journée (ou alors il faut casser la tirelire !). De plus aucun bus ne s’y rend. Ce qui veut dire transport privé hors de prix !

Nous nous en remettons donc au destin en se laissant 1h de stop en bord de route pour trouver une voiture qui irait en direction du parc ! En plein cagnard, nous patientons 45min sans succès avant de rejoindre la piscine, bien plus accueillante, pour une journée chill ! Trop cool ! On aurait pu se battre un peu plus mais à voir les commentaires et photos sur ces parcs, nous avons jugé que les sommes demandées étaient réellement exagérées. Tant pis !

Après cette journée de repos complet, nous nous couchons tôt afin de nous lever sans trop de mal à 4h et attraper le seul bus qui va vers Mendoza, notre prochaine destination ! Après quelques heures de trajet au milieu de décors magnifiques, nous arrivons dans cette ville, capitale argentine du vin et de l’olive ! 😍 Nous posons nos valises dans une petite auberge de jeunesse pour quelques jours.

Mendoza nous fait une très bonne impression, avec ses jolis places ombragées, son grand parc et son centre ville animé ! Nous décidons de visiter la ville accompagnés d’une guide lors d’un city tour très enrichissant.

Nous en apprenons plus sur cette architecture très "européenne", due à
une reconstruction complète de la ville par un architecte français à la
suite d'un terrible tremblement de terre en 1861.

La ville est très vivante et jeune ! Et pour cause, elle a de nombreuses universités, et sa situation géographique de carrefour en fait une destination privilégiée pour les voyageurs qui souhaitent passer du nord au sud ou pour aller vers Buenos aires ou Santiago au Chili !

Rajoutez à cela le vin et toutes les raisons sont bonnes pour y faire escale !

Après notre visite guidée, nous profitons de la fin de journée un peu moins chaude pour aller dans le parc. On y trouve un lac et beaucoup de sportifs. Nous nous joignons à eux et faisons un petit footing. Quelle idée.. Bien qu’assez mobiles et plus affûtés depuis notre départ, la course à pieds, ça date ! Du coup, malgré l’environnement agréable, cette mini sortie de 6km (seulement.. ) est un véritable calvaire 😂

Mais ça fait un bien fou de faire de l’exercice après plusieurs jours alternant transport et de farniente !

Sur le chemin du retour, c’est l’heure de l’apéro. Mais apéro de sportif, à base de jus détox et une eau aromatisée sous cette luminosité de fin de journée bien agréable !

Le lendemain, nous déambulons dans la ville le matin, visitant le marché central dans lequel nous dégustons différentes viandes au barbecue.

Puis l’après midi nous louons 2 vélos afin de faire la route des bodegas, ou vignobles ! Si la route n’est pas spécialement agréable car avec pas mal de circulation, nous faisons notre 1er arrêt dans une fabrique d’huile d’olive. Quelques explications sur les différentes étapes, depuis la récolte jusqu’à la mise en bouteille en passant par le pressage. Instructif. Puis dégustation de différents produits à base d’olive comme l’huile ou la tapenade. Nous repartons avec une tapenade d’olive verte.

On remonte en selle puis on poursuit vers un petit vignoble familial qui fait son vin dans une grande grange. Une visite guidée suivie de la dégustation de 3 vins. Nous repartons avec 1 bouteille. Puis on pédale 5km de + avant de nous arrêter dans un vignoble bien plus grand, bien plus classe.

C’est l’un des principaux producteurs de vin du pays ! Dégustation de 3 nouveaux vins, principalement des malbec et quelques cabernet sauvignon. Dans ce 2 ème stop, on goûte même un petit chardonnay blanc.

Enfin, nous arrivons à la dernière Bodega où nous laissons notre vélo. Et ce n’est pas plus mal car avec ces dégustations notre taux d’alcoolémie doit avoir un peu grimpé !
Une fois les vélos posés, on va déguster nos derniers verres ! Puis on rentre.. En bus ! Ce soir on est sérieux, pas d’apéro ! 😊

Pour notre dernier jour à Mendoza, nous commençons par visiter ce qu’il reste de la vieille ville. Et dire que peu de bâtiment ont résisté à ce fameux séisme est un euphémisme.

Il fait malgré tout bon se balader en ville. Nous nous arrêtons au marché faire 2 ou 3 courses puis on file vers un resto de viandes.. Encore une fois d’une tendreté inimaginable.

Si vous avez l’impression que l’on ne fait que manger et boire depuis notre arrivée en Argentine, c’est tout à fait normal car c’est la réalité ! 😆 Après la Bolivie où nous n’avons pas particulièrement bien mangé, nos retrouvailles avec la viande rouge et le vin ajoutées à l’anticipation de ne pas en retrouver pendant plusieurs mois, on en profite à fond avant de s’envoler pour l’Asie 😀

Nous prenons ensuite un bus en fin de journée pour nous rapprocher progressivement de la frontière. Nous nous arrêtons à Uspallata, un village où l’on trouve énormément de chalets. Et pour cause, cette région est dans la la cordillère des andes et offre quelques petites stations de ski dans les alentours.

Nous arrivons donc dans notre cabane en bois très cosy en plein mois de décembre. Jusqu’ici tout colle. Il manque juste une petite raclette et un peu de neige pour se croire en France. Si nous n’avons pas le pouvoir de modifier la météo, nous avons trouvé le fromage et de la charcuterie au marché de Mendoza ! C’est parti pour une soirée savoyarde ! 😍

Le lendemain, nous passons une journée tranquille au chalet. Blog, série, préparation du Japon et repos. Le jour suivant, nous avons un bus à 18h, mais avant cela on se fait une petite marche de 3h dans cette campagne au paysage magnifique. Au loin on aperçoit un mont enneigé, c’est le sommet de l’Aconcagua, point culminant de la cordillère des andes et donc de l’Amérique du Sud avec ses 6960m !

Le soir, nous dormons dans l’un des 2 refuges du petit village nommé Puente Del Inca, situé à 2km de l’entrée du Parc de l’Aconcagua.

Le jour suivant, nous partons à pied rejoindre le dit parc, duquel on peut se lancer dans une rando’ allant de la journée à l’ascension complète qui dure entre 10 et 20 jours.

On vous rassure, on laisse cette dernière pour les vrais alpinistes ! Nous partons donc sur la journée afin de nous approcher de la face sud de la montagne !

Si le terrain n’est pas très agréable pour marcher, la vue est magnifique et nous passons une très belle journée. Le vent souffle fort et nous avons bien fait de prendre des affaires chaudes car en haut la fraîcheur se fait sentir !

Nous redescendons et rejoignons notre refuge tenu par une famille avec laquelle nous discutons longuement sur nos différents modes de vie. Moment très enrichissant.

Le lendemain nous attendons 1h au bord de la route avec quelques empanadas au bœuf cuits au four, les meilleurs que l’on ai goûté ! Un homme vient nous proposer de goûter un maté, sorte d’infusion que tout le monde boit ici en Argentine ! Puis nous attrapons un bus en route qui file vers Santiago. Welcome back to Chile !

Dans 2 jours nous décollons pour Tokyo, où il va faire un peu plus frais (entre 6 et 15 degrés d’après internet). Eh oui, nous repassons dans l’hémisphère nord !
Donc au programme : shopping, préparation de la suite du voyage et ballades !

Après ces quasi 6 mois passés en Amérique du Sud, c’est avec un grand pincement au cœur mais des centaines d’images merveilleuses plein la tête, que nous nous apprêtons à partir !

À l’heure du bilan, énormément de positif et moments forts ressortent !
On met le cap sur le pays du soleil levant ! Changement total de culture en vue !

Adeus e obrigado Brazil !
Adios y gracias Colombia, Écuador, Péru, Chile, Bolivia y Argentina !

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. corinne dit :

    Merci de nouveau pour ces exotiques photos et les commentaires qui permettent de voyager avec vous _ même si c’est en décalé ! Vous êtes au japon, autres latitudes, autre végétation, autres habitudes de vie ! Profitez bien, et bon passage à 2020 que vous allez faire avant nous et avant Julie , pourtant pas bien loin de vous !!
    Corinne

    Aimé par 1 personne

  2. clara dit :

    Je découvre votre blog, tout en préparant mon voyage en Amérique du Sud. Votre aventure m’inspire beaucoup. Quel moyen de transport est à privilégier en Argentine pour couvrir les grandes distances? Merci d’avance 🙂

    J'aime

    1. diffdumtour dit :

      Bonjour Clara !
      Nous sommes contents que notre Blog t’aide à préparer ton voyage 🙂 pour l’argentine, nous n’avons eu le temps de faire que le nord ouest (de Salta à Mendoza), que nous avons fait en prenant différents bus, et les chutes d’Iguazu (nous avons pris un vol interne). Pour te donner une idée, il était possible de rallier Salta à Iguazu en bus en un peu plus de 24h. Donc tout dépend du temps que tu as sur place et de ton budget 😉 mais effectivement, l’argentine est un immense pays, difficile de le couvrir en bus, ou il faut avoir beaucoup beaucoup de temps (nous n’y sommes restés qu’un mois). N’hésites pas si tu as d’autres questions ! 😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s