Tokyo (1ère partie)

Après 30h de vol, entrecoupées par une escale de quelques heures à Dallas, nous arrivons vers 15h30, heure locale. Nous encaissons un décalage horaire de 12h et avons passé le voyage à alterner repas/sieste/repas/film/en-cas/repas..
Bref on ne sait plus trop où l’on vit !

Ajoutez à cela une écriture et une langue inconnues et vous aurez le tableau de 2 français bien paumés dans ce nouveau décors, qui ont pour unique but de rejoindre l’auberge de jeunesse dans le centre de Tokyo ! 😊

Allez, bonne chance !

Mais malgré toute cette fatigue, nous sommes ultra excités de découvrir cette nouvelle culture, c’est l’un des pays que nous attendions le plus !

Après avoir changé quelques euros et pris nos billets de métro pour la semaine, c’est parti pour une bonne heure de bus puis 30min de métro avant d’arriver dans le bon quartier.

Moyens de transport ultra cleans, chauffeur avec gants pour conduire ou encore ponctualité à la minute, la rigueur japonaise est bien celle que l’on décrit !

Arrivés vers 18h à destination, il fait déjà nuit ! Eh oui, nous redécouvrons aussi un soleil qui se couche tôt (vers 17h30), et des températures basses marquant un hiver comme en France !

Avec 2 pantalons pour Aurore, un seul pour Romain (acheté in extremis a Santiago), et une seule polaire chacun, il va falloir faire des petites lessives plus régulièrement 😂 .. et sortir la doudoune ! Mais nous sommes bien équipés, on ne subit pas du tout ce changement de climat 😊

Après avoir fait quelques rapides courses pour les prochains jours dans une supérette où l’on ne comprenait absolument rien à la plupart des produits, nous dînons légèrement et filons au lit.. Exténués !

Le lendemain, démarrage matinal, aux alentours de 6h, car nous sommes réveillés depuis un petit moment déjà avec le décalage horaire (2h30 pour Romain et 4h30 pour Aurore) !

Nous sommes vraiment pressés de découvrir la capitale japonaise. Alors après un petit déjeuner local, c’est parti ! Direction le temple Senso-Ji en plein cœur de notre quartier d’Asakusa. Pour y parvenir nous passons par la rue Nakamise Dori où l’on trouve tout un tas de petites boutiques de souvenirs.

Entre les baguettes, les boîtes à thé, les magnets, figurines, darumas et autres ustensiles en tout genre, on se dit que nos sacs ne vont pas tarder à s’alourdir !

Nous découvrons le joli temple Bouddhiste (le plus vieux de la capitale), aujourd’hui entouré de buildings mais qui a malgré tout conservé son âme authentique.

C’est pour nous la première visite d’un tel site, avec ces bâtiments majestueusement peints en rouge et leurs toits sombres. Il y a également une belle pagode de 5 étages, le tout au milieu d’un petit écrin de verdure. C’est très relaxant de s’y balader de bon matin.

On y voit beaucoup de japonais venir prier et se recueillir. Nous les observons pratiquer le rituel de purification à l’aide d’une eau sacrée avec laquelle ils se rincent les mains et la bouche, suivi d’une autre étape où ils passent dans un nuage d’encens..

Après ce démarrage en douceur, direction un coin qui s’annonce un peu plus bruyant : le marché Tsukiji ! Celui-ci est très célèbre à Tokyo car c’est LE marché aux poissons de la ville ! Bien que la halle soit fermée pour les prochains mois en raison de l’organisation des JO 2020, la partie extérieure est elle toujours bien présente !

Déambulant à travers les ruelles bondées et effervescentes, nous passons devant tout un tas d’étals vendant viandes/poissons/légumes que nous ne connaissons pas ! Et pour avoir quelques renseignements c’est compliqué, car les japonais parlent peu anglais.

De plus, nous sommes toujours réglés sur l'espagnol, donc durant les
4 ou 5 premiers jours, quelques "gracias", "por favor", "entonces" (entre autres)
vont se glisser dans nos phrases, devant des Tokyoïtes incrédules 😂 

Nous passons ensuite dans la partie du marché dédiée à la restauration. Une farandole de mets est proposée : vapeurs, tempuras, sushis, huîtres, brochettes de viandes, sushis, fraises d’amour,.. Bref, il y en a pour tous les goûts ! Et pour nous ça sera quelques vapeurs en apéro’ !

Une fois le tour fini, nous partons vers l’île d’Odaiba, entièrement artificielle et qui est un coin animé de la ville ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que cet après midi ne va pas être commune !

Direction tout d’abord le TeamLab Planets, un musée d’art digital où le visiteur fait partie intégrante de l’œuvre. Nous partons pieds nus afin de profiter au mieux des différentes matières qui sont proposées tout au long des 7 pièces (ça promet d’être original !).

Certaines sont axées sur le visuel avec des jeux de miroir/de lumière, d’autres sur le son, ou sur le toucher avec un sol très bizarre (qui n’est pas palpable 😂 ), ou encore avec de l’eau jusqu’aux genoux et des poissons de lumière autour de nous ! Nous apprécions cette surprenante découverte !

Nous marchons ensuite en direction du centre commercial Venus Fort qui a la particularité d’être décoré à l’italienne ! Façon Las Vegas mais les canaux vénitiens en moins ! 😀

Déjeuner tardif puis direction le front de mer où nous découvrons un énorme Gundam (célèbre animé japonais) de plusieurs mètres de haut !

Quelques encablures plus loin, une réplique miniature de la statue de la liberté avec en toile de fond la ville, le très coloré Rainbow Bridge et la tour de Tokyo (sorte de petite Tour Eiffel rouge et blanche).
Le spectacle est grandiose.

Il est maintenant 17h et la fatigue commence à nous assaillir ! Mais nous voulons terminer par un coin très connu des amateurs de sensations fortes et de jeux vidéos : le Sega Joypolis. Ce lieu au nom de la célèbre firme nippone est une sorte de mini parc d’attraction, au sein d’un centre commercial !

Sur 4 étages, nous allons passer quelques heures à profiter de simulateurs (à bord d’un avion ou d’un 4×4, entre autres), mais aussi à nous frotter à Sonic sur des épreuves d’athlétisme en courant sur un tapis roulant, ou encore à nous essayer à quelques attractions en réalité virtuelle !

On se laisse facilement prendre au jeu, c’est très plaisant ! Nous terminons par le roller-coaster. Petit en apparence mais puissant, il aura le mérite de retourner complètement Romain qui est plus que palot en sortant ! 😂

Il est temps de rentrer se coucher, chacun dans sa case ! 😁

Au réveil de cette 2ème journée, un grand ciel bleu nous accueille. Dehors il fait un froid sec plutôt agréable. Nous prenons le métro et rejoignons, sans trop galérer, l’Observatoire situé tout en haut du Tokyo Metropolitan government office et qui offre vue à 360 degrés sur la ville et ses alentours !

Du 48ème étage, nous pouvons constater à quel point Tokyo est gigantesque. Au loin dans la brume, nous pouvons apercevoir un sommet enneigé : le Mont Fuji que nous aurons la possibilité d’observer de plus près dans quelques jours !

Après une petite ballade, nous partons déjeuner au Udon Shin, minuscule restaurant (10 couverts environ) réputé pour ses udons, qui est le nom d’épaisses nouilles.

Mais pour espérer y goûter, il faut faire la queue ! Peu habitués à attendre à l’entrée d’un restaurant en France, cela semble au contraire commun pour les Tokyoïtes. Nous en avions déjà vu de nombreux faire des lignes à l’entrée d’autres restaurants.

Soit, nous prenons notre mal en patience durant une petite heure avant d’avoir l’occasion de déjeuner ! Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’attente en valait la peine. Ces nouilles sont juste délicieuses ! 😍

Les quantités sont conséquentes, nous repartons donc à pied pour une ballade digestive, en nous dirigeant vers le sanctuaire shintoïste Meiji-jingu, magnifique monument placé au milieu d’une forêt, où les bruits de la villes deviennent inexistants. Une fois encore, beaucoup de gens prient ou font des vœux sur de petites tablettes en bois qu’ils accrochent dans le sanctuaire.

Nous repartons ensuite en direction du centre commercial Tokyu Plaza Otomesand Harajuku et plus précisément sur la terrasse du 6ème étage, arborée, ambiance chill, et qui nous offre une belle vue sur Tokyo au soleil couchant. Sur le chemin, Romain se laisse aller à son pêcher mignon : du pop corn!

Nous arrivons ensuite au célèbre carrefour de Shibuya, qui remporte la palme du plus grand et fréquenté du monde !

Il permet le passage de plus de 100 000 personnes par jour. En heure de pointe,
cela représente 2500 passagers par feu vert 😱

Cette marée humaine est juste impressionnante ! Ce qui l’est tout autant c’est la rigueur des japonais. Malgré l’énorme affluence, la voie est libre pour les voitures dès le bonhomme rouge affiché. Incroyable !

Juste à côté, la statue du chien Hachiko, connu au Japon pour avoir, pendant près de dix ans, attendu quotidiennement son maître à la gare de Shibuya après la mort de ce dernier.

Pour finir cette 2ème journée, petit tour au 6ème étage d’un autre centre commercial, abritant un Pokémon center, ainsi qu’un magasin Nintendo. Encore un énorme bain de foule dans ce monde complètement geek ! Surréaliste, on y découvre des jeunes japonais à fond dans des jeux d’arcade dont nous ignorions l’existence !

3ème nuit quasi complète ! Ouf ! Le soleil au rendez vous, nous partons visiter les jardins du palais impérial. Entourés d’un haut mur et de douves, ils sont isolés du reste de la ville.

Durant notre visite effectuée grâce à un audio guide, nous en apprendrons plus sur l’histoire de ce château d’Edo (ancien nom de Tokyo) aujourd’hui disparu à travers les différents incendies et séismes. Le jardin japonais est de toute beauté avec de petits arbustes, les érables japonais encore rouges et de petits cours d’eau avec les fameuses carpes.

Nous partons ensuite pour le quartier Ueno et sa rue Ameyoko où se tient un marché. Nous y déjeunerons nos premiers plats au poisson cru.. un régal! Nous poursuivons par le joli parc Ueno avant de nous diriger vers le quartier Akihabara où l’extravagance de nos amis nippons est sans limite !

Nous débutons en prenant un verre dans un bar à thème. Nous choisissons de nous arrêter à LittleTGV, dans lequel nous sommes accueillis par le chef de gare et prenons place sur de véritables sièges de train. On voyage dans le voyage !

Concernant les bars à thèmes, il en existe avec des animaux, comme
les bars à chats en France. Sauf que les japonais ont poussé le vice
encore plus loin en faisant des bars à serpents, à chouettes ou encore
à hérissons. Pas fans de ce genre d'ambiance, nous nous sommes orientés
vers des bars à thèmes immersifs type train, prison, Pokémons ou encore
Hello Kitty, pour n'en citer que quelques uns. 

Après cette pause nous nous dirigeons vers Super Potato, une boutique uniquement dédiée aux jeux vidéos anciens. Nitendo 64, Gameboy Color, Sega Pico.. On retourne des années en arrière en s’essayant même a Mario bross, l’original !

Enfin direction le Sega center, un immeuble entier où l’on retrouve des jeux d’arcade ! Nous apercevons les petites voitures de Mario Kart et n’hésitons pas 2 secondes avant de nous installer pour nous affronter dans une joute sans pitié !

Après 3 courses folles, où les carapaces et les peaux de banane étaient de sortie, et autant de victoire pour Romain, on se retire tout sourire. Aurore espère avoir une occasion de se refaire dans les prochains jours !

Nous rentrons ensuite tranquillement à l’hostel avant de se coucher tôt car demain, c’est journée à DisneySea !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. corinne dit :

    Certaines photos me rappellent tellement Kyoto , il y a 20 ans déjà !!! A priori, il n’y avait pas encore de bars à thèmes ni trop de trucs High-Tech, même si nous avons passé de bons moments ds ces salles de jeux où il faut se trémousser le plus vite possible sur des pédales au son d’une musique trépidante !! Je partage votre enthousiasme et je vous envie. Au fait, z’avez pas croisé Carlos Gohn dans sa fuite ?

    Aimé par 1 personne

    1. diffdumtour dit :

      Nous avons trouvé h
      Kyoto plus calme que la gigantesque Tokyo, mais peut être que l’on à pas été explorer les coins les plus high-tech de cette ville !
      Sinon effectivement l’atmosphère est si particulière, nous sommes ébahis à chaque coin de rue !
      Bises à tout le monde 😘

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s