Osaka et sa région

Bonjour à tous, ça faisait longteeemps ! Veuillez nous excuser pour cette absence prolongée, nous avons maintenant plus d’un pays de retard
(soit 1 mois et demi, rien que ça) ! Pour vous situer, nous venons d’arriver au Vietnam après 3 semaines aux Philippines 😍
Nous profitons de quelques jours « off » pour essayer de rattraper ça.. En attendant, retour au Japon ! Bonne lecture ❤️

Nous arrivons à Osaka le 24 décembre à 5h00 du matin après une nuit en bus délicate, les sièges étant un peu trop étroits, et donc la position de sommeil difficile à trouver. Une fois installés dans notre auberge, nous nous posons un peu et potassons les choses à faire dans cette ville !

Osaka n'était pas du tout au programme dans notre plan initial car nous
avions déjà prévu Tokyo et Kyoto comme grosses villes. Mais sa position
centrale ainsi que la présence du parc d'attraction Universal nous ont
convaincu d'y séjourner quelques temps.

Une fois reposés, on se met sur notre 31. Eh oui, ce soir c’est le réveillon de Noël ! Avant de trouver un resto’, nous décidons de nous balader un peu au hasard des rues animées et joliment décorées pour les fêtes de fin d’année. Notre logement est très bien situé, dans le quartier très vivant de Dotonbori, nous sommes donc directement au cœur de l’animation.

Au détour d’un immeuble, nous nous retrouvons devant le Sega center. Aurore souhaite prendre sa revanche à Mario Kart.. Here we goooo !

Ce 2ème duel est bien plus disputé. Chemise, pantalon de soirée et maquillage ne nous empêchent pas de nous bagarrer comme des chiffonniers. Sur une course en or disputée à 2-2, Aurore coiffe Romain (enfin « coiffer », façon de parler 😀 ) sur le dernier virage.

Après autant de sport et de stress, nous sommes affamés ! 😂
Pour l’occasion, nous nous rendons dans un resto buffet situé au 6ème étage d’un immeuble. Nous pouvons ainsi déguster des sushis mais aussi des nouilles ou encore différentes sortes de bœufs que nous cuirons sur un grill encastré au milieu de notre table.

Accompagnez le tout de quelques verres, et nous passons une très agréable soirée. Avec ce concept de buffet, on s’aperçoit que notre estomac a bien rétréci car nous sommes très vite full. Ça fait plaisir !

Sur le retour, nous nous arrêtons dans un petit magasin qui propose la vente de places pour le parc Universal où nous nous passerons la journée du lendemain.

Réveil tôt et départ pour le célèbre parc d’attractions de la firme américaine ! Nous sommes excités comme des gosses et espérons que les autres fêtent Noël en famille pour nous laisser profiter des lieux. En plus il n’y a pas un nuage à l’horizon ! Trop cool !

On commence par l’attraction phare du parc située dans l’univers d’Harry Potter, « Harry Potter and the Forbidden Journey » . Pour y arriver, nous traversons un village recréé à la perfection. On y retrouve le véritable magasin qui vend les baguettes magiques, mais aussi une mandragore en vitrine ou encore le Poudlard Express.

On arrive devant l’école des sorciers et on y pénètre pour profiter de l’attraction. 15 minutes d’attente. Parfait. On ne va pas vous faire le descriptif de chaque manège mais celui-ci est juste exceptionnel. Nous l’avons élu meilleure attraction jamais faite, alternant des parties de simulation incroyablement réalisées et d’autres rappelant l’histoire. Bref ! On a tellement aimé qu’on l’a refaite 2 fois avant qu’elle ne soit prise d’assaut (en fin de journée il fallait attendre plus de 2h !).

À la fin de la 3ème, Romain était bien blanc mais tout sourire !
Nous profitons ensuite du monde des Minions so kawai, de Spiderman ou encore de Shrek avant d’assister à un superbe spectacle d’action avec des cascadeurs professionnels faisant des pirouettes sur leur jet ski, tyrolienne ou autre petit avion !

Un petit mot également sur 2 attractions roller-coaster qui nous ont littéralement coupé le souffle : l’un s’effectuant sur le ventre les jambes dans le vide (pour créer la sensation d’être un oiseau) et l’autre assis mais en marche arrière !

Pour la comparaison avec notre expérience à Tokyo, Disney était bien plus travaillé dans son côté immersif, féérique. Mais Universal est un vrai parc d’attractions, plus adapté aux adultes. On a été décoiffé plus d’une fois ! En souvenir de cette journée mémorable, Romain acheté un « magnifique » bonnet Minion 😂😍

Complètement KO, retour à l’auberge, où les hôtes préparent une soirée avec l’ensemble des « pensionnaires » désirant cuisiner la spécialité locale, les takoyakis ! N’étant pas au courant, nous débarquons à l’improviste, mais c’est avec beaucoup de gentillesse qu’ils nous offrent une assiette afin que l’on puisse y goûter !

Ce sont de petites boules de pâte cuites sur un appareil spécifique équivalant à notre « crêpes party ». Vous pouvez y incorporer les ingrédients que vous voulez, sucrés comme salés. La recette traditionnelle est à base de poulpe, très bon et facile à faire !

Le lendemain, c’est la journée repos par excellence. Sous un temps maussade, nous irons visiter le château d’Osaka dans l’après midi. Le reste de la journée est dédiée au blog et au farniente.

Le 27 décembre, nous partons pour la petite ville de Nara, à seulement 1h de transport d’Osaka. Une fois arrivés, nous nous baladons dans la ville et croisons rapidement la mascotte des lieux : le daim. Il y en a ici des centaines en liberté. Complètement habitués à la présence humaine, ils se laissent approcher (et nourrir) sans broncher.

Après la visite d’un temple, il est l’heure de rejoindre le centre ville pour effectuer notre 2ème cours de cuisine du séjour. Celui-ci est dédié aux gyozas (ravioles) et ramens (nouilles en soupe). Nous sommes accueillis par Chie, une japonaise adorable qui nous apprendra les techniques pour bien réaliser les différentes pâtes, les pétrir (au pied, oui oui !), préparer la garniture.. enfin tout de A à Z! 😊

Le résultat final est un délice ! Nous espérons pouvoir reproduire tout ça au retour en France. Mais en comparaison avec les sushis, le nombre d’ingrédients spécifiques est bien plus important, on espère les retrouver!

Nous rentrons à pied pour digérer nos belles portions cuisinées et filons au dodo.

La journée suivante, nous partons accompagnés d’un froid sec en direction du mont Wakakusa qui domine toute la vallée du haut de ses 323m d’altitude. Une petite marche matinale très agréable durant laquelle nous faisons un crochet par le jardin traditionnel Isuien, très soigné comme nous en avons maintenant l’habitude.

Nous grimpons pour atteindre le sommet de cette colline. Il n’y a personne, et pour cause, on se rendra compte en redescendant que cette partie du parc était fermée ! La vue est juste splendide. On se pose de longues minutes sur un banc pour profiter de ce panorama offrant à la fois la petite ville de Nara juste en dessous mais aussi les immenses tours de la grande Osaka au loin !

Sur le retour, visite du sublime temple Todai-ji, puis nous nous laissons voguer à travers des ruelles moins touristiques où nous passons devant de très belles maisonnettes et jolies plaques d’égout !

Effectivement, à Nara comme partout au Japon, les plaques d’égout sont
stylisées et à l'effigie de chaque lieu où elles se trouvent. Ça rajoute
un petit plus. La kawai'touch japonaise, on ne s'en lasse pas. 😍

Nous rentrons ensuite sur Osaka. Une soupe et au dodo !

En cette nouvelle journée, nous avons comme objectif de tester une nouvelle spécialité culinaire du pays. Après la visite de lieux remplis de geeks, avoir profité d’un onsen, de bars à thèmes ou encore de multiples temples et jardins, nous souhaitons goûter au célèbre bœuf de Kobe.

Reconnue pour sa tendreté sans égal due à une attention toute particulière portée à ces animaux au cours de leur vie, cette viande mondialement connue nous intrigue. Et quoi de mieux que de déguster un bœuf de Kobe…. à Kobe ?

Encore une fois, la position centrale d’Osaka est une aubaine car nous ne sommes qu’à 1h de train ! Une fois arrivé en ville, nous partons donc réserver pour le dîner dans l’un des resto les plus recommandés de la ville.

Puis nous poursuivons avec la visite de la synagogue de Kobe, 1ère implantée au Japon, et nous nous baladons dans le quartier chinois et le long du port, observant skateurs côtoyer les personnes âgées et les enfants dans un calme paisible. On est bien au Japon (vous ne l’aviez pas encore compris ?).

Le soleil se couche et il est l’heure pour nous de prendre une petite bière accompagnée de gyozas et d’edamame (fèves de soja immatures, une autre belle découverte !) dans un bar proche du restaurant. Sympathique malgré l’odeur de tabac à laquelle nous ne sommes plus habitués !

Chose une nouvelle fois assez surprenante et très paradoxale : au Japon,
il est interdit de fumer dans la rue (des fumoirs sont aménagés dans la
ville), par contre il est tout à fait autorisé de cloper dans de nombreux
bars et restaurants!

Après cet apéro, il est l’heure.. à table ! Nous arrivons dans ce resto’ chic situé au 5ème étage d’un immeuble. On nous place côte à côte, face à une grande plancha. Car ce soir, un cuistot va nous préparer le bœuf et ses accompagnements devant nous. Ça c’est la classe ! 😎

Nous choisissons chacun un menu avec des qualités de viande différentes pour comparer. Nous en prenons un A4 et un A5. Ce sont des classifications, que nous ne maîtrisons pas du tout 😂 Tout ce que l’on peut vous dire, c’est que le A5 est plus cher et plus gras (dans le langage pro, on dit « persillé »), donc considéré de qualité supérieure !

Autant vous le dire, on s’est régalés du début à la fin. Équipés de bavoirs, nous apprécions notre saumon fumé servi en entrée suivi de délicieux légumes snackés devant nous à la plancha. Puis les 2 sortes de bœuf nous sont proposés. Si le moins gras des 2 à un merveilleux goût, le second fond littéralement dans la bouche !

(On vous voit baver sur votre écran, c’est vraiment dégueu’ !)

On profite de chaque bouchée. Accompagné de 2 verres de vin japonais (passable, sans plus pour le coup), ce délicieux repas est validé ! Il se termine par une petite touche sucrée, et nous pouvons ensuite quitter l’établissement l’estomac bien rempli, la papille satisfaite, et le portefeuille bien allégé. 😉

Retour à Osaka pour une ultime nuit avant de partir pour Kyoto !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s