Arrivée à Manille et découverte de Coron avec Denis

Après avoir suivi de près l’évolution de la situation aux Philippines suite au réveil du volcan Taal (ayant entraîné la fermeture de l’aéroport de Manille quelques jours), nous embarquons finalement comme prévu en direction de ces îles paradisiaques !

Si le choc Amérique du sud / Japon avait été franc, le clivage entre le Japon et Manille est indescriptible. La capitale des Philippines est une énorme ville très polluée, sale et qui sent vraiment mauvais.

Ça klaxonne, ça grouille dans tous les sens. Une ville où la pauvreté vous saute aux yeux. Si l’on avait déjà aperçu un peu la misère, en Bolivie par exemple, elle est ici puissance 1000.

On a conscience que notre sentiment est induit par la comparaison avec nos séjours précédents, notamment avec des pays comme l’Argentine, le Chili ou le Japon, très développés. C’est aussi notre 1 ère immersion dans une mégalopole d’Asie du sud-est, cette ville est peut être comparable à d’autres comme Jakarta par exemple.

En tout cas en arrivant ici, personne ne nous parle du volcan. La vie semble normale et suit son cours. Nous avions acheté des masques au Japon et décidons tout de même de les mettre !

Autre élément à noter, entre Fukuoka et Manille, nous avons pris environ 20 degrés et un taux d’humidité au plafond ! Adieu doudounes et polaires, on ressort les chemises et maillots de bain ! 👙☀️

Nous posons nos valises dans un petit hôtel où nous resterons 2 nuits avant de prendre un bateau direction Coron, où Denis (un copain toulousain) nous rejoint pour quelques jours !

Durant ce temps, nous faisons quelques rares sorties dans cette fourmilière et nous attelons à préparer notre séjour sur les différentes îles ainsi qu’à écrire quelques lignes pour le blog ! Et oui, il faut bien qu’on vous tienne informés de nos péripéties !

On embarque le vendredi 17 janvier au soir sur un grand navire en direction de l’île de Coron. 2 étages entiers remplis de couchettes et au
3 ème niveau des tables et une scène sont installés sur le pont arrière..
La soirée promet d’être animée !

Finalement, la mer est calme et les boules quies suffisent à couvrir la musique. Un bandeau sur les yeux et hop le tour est joué ! Notre nuit est correcte et se passe sans encombre !

Vers 5h30, nous décidons de nous lever pour assister au lever du soleil depuis le pont. Ces moments sont toujours de jolies parenthèses, avec la palette de couleurs en perpétuelle évolution précédant la percée du soleil au dessus de l’eau ! On en prend plein les yeux !


Un départ avec 1h de retard et un changement de bateau de dernière minute nous fait arriver 4h après l’heure prévue, à 10h du matin. Denis est arrivé par les airs quelques heures plus tôt donc nous le retrouvons à l’hôtel en empruntant un Tuk-Tuk !

Ça fait plaisir de revoir une tête familière ! On dépose nos valises puis on part tous les 3 se baigner dans la piscine de l’établissement.. Au top !

On met en place notre « plan d’attaque » pour profiter au maximum des richesses de cette île durant les 4 prochains jours !

Denis a bien bossé en amont donc pour une fois on se laisse guider, ça fait du bien ! Au programme : plages, sources chaudes, plongées et découverte d’îlots voisins !

Après avoir déjeuné un petit mix de plats philippins très goutus, nous louons un scooter pour la fin de journée et partons en direction de la plage de la Cabo.

. . .

En route nous traversons de jolis paysages. Notre première baignade est bien agréable dans une eau à température parfaite et limpide.

. . .

Puis direction les sources chaudes de Maquinit. Alors oui il fait environ 35° à l’extérieur donc se baigner dans une eau proche des 40° n’est pas la première chose à laquelle on avait pensé mais le cadre est joli et cette baignade est agréable et relaxante !

. . .

Nous retournons en ville réserver nos plongées dans un centre car nous voulons profiter de ce séjour philippin pour passer notre niveau 2, nous donnant accès à davantage de sites de plongées en vue notamment de notre come back à Tahiti en avril ! 😍

Puis nous allons réserver un petit bateau privé pour effectuer un
« island hopping » le lendemain (circuit avec arrêts sur différents îlots et spots de snorkeling).

Enfin, nous finissons cette journée de retrouvailles dans un délicieux restaurant local où nous découvrirons le porc sisig et autres plats de nouilles.

Un lever à 5h45 s’impose afin de prendre le petit déj’ et rejoindre Alex, notre capitaine du jour. Avant d’embarquer, il nous accompagne au marché et choisit pour nous tout un tas de mets et d’épices qu’il nous cuisinera pour le déjeuner.

Si l’odeur de poisson et de viande n’est pas la plus plaisante à cette heure matinale, l’ambiance petit marché local est toujours bien agréable.

Nous sommes l’un des premiers bateaux à quitter le port, car Denis a bien insisté auprès d’Alex pour essayer d’être à contre courant des autres touristes. Et pour l’instant, la stratégie semble fonctionner !

Nous débarquons en 1er lieu sur le Kayagan Lake, très joli plan d’eau enclavé que l’on découvre après une mini marche de 5 minutes. La vue durant celle-ci est absolument magnifique.

Les pics rocheux, les nuances de bleus et la végétation se mélangent et s’assemblent pour former la carte postale « idyllique » que l’on s’imagine des Philippines.

. . .

Nous partons ensuite vers un lieu non moins ravissant : Banol Beach. Nous accostons seuls sur cette merveilleuse plage de sable blanc, bordée par une falaise et nous offrant au fur et à mesure que le soleil monte dans le ciel un dégradé de bleu époustouflant.

On se pose ici quelques dizaines de minutes et profite du calme pour marcher tranquillement dans l’eau. Nous apercevons même un singe qui crapahute dans la falaise, à quelques mètres de nous ! Nous quittons la plage au moment où d’autres bateaux arrivent.

Les premières odeurs arrivent sur le bateau, car cap’tain Alex a commencé à cuisiner pour le déjeuner prévu à notre prochain arrêt sur CYC beach. Poisson grillé, poulet et légumes au lait de coco accompagnés de riz nous régalent. Bon cuistot en plus d’être bon pilote, on est bien tombés ! 😍

L’après midi nous profitons de 2 lagunes, Twin lagoon et Green lagoon, et finissons par un site de snorkeling afin de profiter d’un coin poissonneux avec quelques jolis coraux.

Puis retour sur terre vers 16h30, direction l’hôtel pour se poser un peu à la piscine avant d’enchaîner avec un apéro sur la terrasse de l’hôtel et un dîner dans le même petit resto que la veille pour conclure cette journée parfaite !

La journée suivante est consacrée à une passion qui nous anime tous les
3 : la plongée sous marine. En effet Denis est un plongeur plus qu’aguerri, avec une tonne de sorties à son actif et un diplôme de moniteur en poche.

Pour nous 2 c’est plus récent. On a découvert cette activité et passé notre 1er niveau à Tahiti il y a 3 ans. Nous voulons profiter de notre passage dans cet archipel très réputé pour la beauté et la diversité de ses fonds marins pour passer notre 2ème niveau.

Pour se faire, 5 plongées sont nécessaires. Nous en faisons donc 3 aujourd’hui puis on en fera 2 autres sur l’île de Bohol dans quelques jours.

😢 Malheureusement, le caisson de notre GoPro n’est plus étanche.. Vous n’aurez aucune photo des merveilles que l’on a pu voir.. 😢

Notre 1ère plongée se déroule dans le Barracuda lake. Ici, on n’y vient pas pour observer les animaux mais pour évoluer dans des conditions exceptionnelles. En effet, si la couche d’eau dans laquelle nous plongeons au départ est douce, elle repose sur une couche d’eau salée plus en profondeur.

De plus, la différence de température est saisissante ! D’abord confortable à la surface (environ 26°C), elle atteindra les 38°C 15m plus bas ! Habituellement, le gradient de température est plutôt inversé. Seulement ici, une source d’eau chaude se situe en profondeur.

La fine pellicule de transition eau douce / eau salée rend cette zone
complètement floue, alors que la visibilité au dessus et en dessous est
excellente ! C'est ce qu'on appelle la thermocline. Merci Jamy !
Image provenant de ce site, qui montre assez bien le phénomène de thermocline

Nos 2 plongées suivantes se déroulent dans l’océan. Cette région est connue pour la présence de nombreuses épaves de navires japonais ayant été coulés durant la 2nde guerre mondiale, nous allons donc découvrir 2 d’entre elles !

La visibilité n’excède pas 10-12 mètres mais elle est suffisante pour observer une vie sous marine dense qui a complètement colonisé ces navires. Équipés de lampes torches, nous pénétrons même dans la seconde épave. La sensation est  incroyable d’évoluer dans ce navire passant d’un couloir à l’autre en quelques coups de palmes.

Image provenant de ce site.

Nous profitons de nouveau d’un délicieux déjeuner bien mérité à base de poissons grillés, poulet et légumes sur le bateau, entourés d’îles toutes plus jolies les unes que les autres.. Que demander de plus ?

Quand nous rentrons à l’hôtel, nous sommes un peu KO. Donc la sieste s’impose avant de repartir dans le centre ville pour déguster un cocktail puis un dîner dans un resto situé au bord de l’eau.

Pour notre dernier jour tous les 3, nous décidons de repartir en mer accompagnés de nouveau par Alex ! Lever tôt, courses au marché puis c’est parti pour 1h30 de navigation sur une eau un peu plus agitée que les jours précédents !

Nous mettons le cap plein est en direction de South Cay. En chemin nous faisons un stop dans un jardin de corail. Pour l’anecdote, on se rend compte lors de cet arrêt que Romain ne devait pas être très réveillé ce matin car il a laissé les maillots de bain sur le lit 😂 super !

Une fois face au fait accompli, il donne généreusement son short de bain à Aurore et saute à l’eau en caleçon.

Le jardin de corail que nous observons alors est de toute beauté. Pas mal de poissons différents mais surtout une diversité de corail que nous avions peu vu auparavant. Nous croisons même notre première tortue philippine !

Puis nous repartons à bord de notre petite embarcation. South Cay, notre destination finale, est tout simplement magnifique. Depuis le bateau nous apercevons une petite île de sable blanc bordée par une eau d’un bleu turquoise, où se dressent quelques cocotiers et palétuviers.

Tout simplement magique, on en prend plein les yeux. Nous nous arrêtons ici pour déjeuner, nous poser un petit peu et prendre quelques photos dans ce cadre exceptionnel.

Sur le retour, nous faisons un stop sur l’épave d’un petit navire de guerre observable depuis la surface et rentrons tranquillement au port.

Pour notre dernière soirée ensemble, nous profitons de l’ambiance nocturne du petit village avant de retourner à l’hôtel boucler nos valises.

Au petit matin, c’est (déjà..😣) l’heure de se dire au revoir après quelques jours intenses en émotions et en souvenirs ! Ce fut un réel plaisir de partager ces moments tous les 3 !

Denis continue ses vacances à Dumaguete pour y faire de la photographie en plongée pendant que nous prenons un vol en direction l’île de Cebu afin d’accueillir Jessika et Kévin, nos amis arrivant tout droit de Bretagne.. 😉