D’Hiroshima à Fukuoka

Après une nuit dans le bus, nous débarquons tôt le matin à Hiroshima. Nous décidons de remettre la visite de la ville à dans quelques jours et partons pour le petit village d’Onomichi situé à 1h30 de route.

Onomichi, c’est vraiment le petit village typique situé en bord de mer. Rien à voir avec l’agitation des grandes villes traversées jusqu’ici, l’atmosphère y est plus paisible. Le bus nous dépose donc au niveau de la gare. Encore un peu dans les vaps après notre nuit peu réparatrice, nous sortons en toute hâte car nous n’avions pas anticipé l’arrêt !

Il n’en fallait pas plus à Romain pour oublier son bonnet Minion acheté quelques jours plus tôt à Universal ! 😱 Nous partons donc pour une nouvelle mission : Retrouver Kévin ! Nous allons au guichet de bus pour expliquer tant bien que mal à 2 dames qui ne parlent pas 1 mot d’anglais mais qui sont d’une gentillesse et d’une patience infinies.😍

Nous finissons par nous faire comprendre et après 2 coups de fils, on nous dit que le bus repasse à 10h34 au même arrêt dans le sens inverse. Bingo ! À 10h35 (oui, ils avaient 1 minute de retard.. Allez comprendre !), Romain aperçoit Kévin sur le tableau de bord du bus ! 💪 Trop cool ! Nous pouvons donc enfin partir poser nos affaires dans un logement traditionnel, c’est à dire une grande pièce vide comportant 2 futons à installer le soir !

Nous passons la fin de journée à préparer le programme de demain : une ballade à vélo traversant plusieurs petites îles ! Le dit jour, sous un beau ciel bleu, c’est parti pour quelques heures de pédalage ! La piste cyclable est très longue et bien entretenue sur environ 80km.

Nous prévoyons d’en faire la moitié afin de traverser 3 îles. Location vélo + casque, petit ferry de 5min pour atteindre la première île et hop, ça roule ! Nous profitons du soleil pour capturer quelques clichés de ce paysage magnifique qui nous entoure.

Nous nous arrêtons à un premier spot, où 2 japonais se sont assis pour une petite pause fruits. Ils nous saluent avec leur gentillesse habituelle et nous échangeons quelques phrases. Au moment de repartir, ils nous offrent 2 excellentes clémentines, production régionale ! 😍 Nous nous rendrons effectivement compte au cours de la journée qu’il y a de nombreux « agrumiers » ici !

Cela donne un peu de couleurs à ce paysage hivernal 😊 Pleins de vitamines, nous repartons de plus belle vers le premier pont. Le terrain est plat et très agréable à pratiquer. Cependant, le temps se couvre et il ne fait plus chaud chaud sur nos vélos ! Nous continuons jusqu’à l’heure du déjeuner pour une pause bien méritée.

Sauf que dans le minuscule village où l’on a prévu de s’arrêter il n’y a pas grand chose. Nous tombons finalement sur un tout petit restaurant. Sur le tableau, 2 choix au menu sont écrits.. En japonais ! Ça sera parfait !

Nous passons notre tête et faisons la connaissance d’un cuisinier très aimable qui nous explique qu’aujourd’hui il ne sert que des sashimis de calamars qu’il a lui même pêché ce matin. 😵

Ravis, nous prenons place. Le gérant est une nouvelle fois super accueillant, il nous prépare un bon petit thé et nos plateaux comprenant une soupe, les sashimis, du riz vinaigré ainsi que quelques tempuras de crevette. Miam !!

Après déjeuner, il est un peu plus compliqué de repartir. Le ciel s’est encore assombri et il menace sérieusement de pleuvoir. On prolonge donc une petite heure puis nous revenons au village où nous avons mangé pour prendre le bateau qui nous ramènera à Onomichi.

Fin de journée tranquille dans notre chambre typique 😊 demain matin, départ pour visiter Hiroshima !

Arrivés dans l’après midi, nous prenons nos quartiers dans un hostel et nous nous baladons la fin d’après midi. Nous repérons pour le soir un restaurant à volonté près de notre logement. Il n’en fallait pas + pour nous motiver ! 😂 Cela nous permet de goûter à pas mal de spécialités japonaises que nous ne connaissons pas du tout.

Bon, d’accord.. Ça, on connaissait déjà !

Le lendemain, c’est une journée chargée en émotions qui s’annonce, car nous allons au musée du mémorial pour la paix. Il retrace l’épouvantable tragédie de la bombe nucléaire lâchée par les américains sur Hiroshima le 8 août 1945 dans le cadre de la guerre du Pacifique.

Les images et les textes sont très brutaux et difficiles à supporter. Mais nous avons appris énormément de choses sur l’histoire de cette ville. L’horreur vécue cette fameuse journée, les conséquences désastreuses de l’attaque atomique, la lente et douloureuse reconstruction d’une population.

Une autre partie du musée est consacrée à la bombe nucléaire elle même, sa composition, qui la détient dans le monde, quels sont les accords mis en place pour ne pas utiliser cette arme de nouveau. Autant d’informations et de questions soulevées qui nous ont ouvert l’esprit.

Après ça, nous sommes allés voir le dôme, seul édifice ayant résisté au souffle destructeur. Laissé au milieu des buildings, il a été gardé tel quel en mémoire de ce jour terrible.

Un peu plus loin, direction le château d’Hiroshima, qui a été reconstruit après avoir été détruit lui aussi en 45.

Après tout ça, nous avions besoin de penser à quelque chose de plus positif, nous nous baladons dans une rue pleine de magasins et tombons sur un Sega center….. C’est l’heure de faire la belle à Mario Kart ! 😂
Résultat : 3-2 pour Aurore, boom! 😎

Nous fêtons cette belle victoire au resto. Satisfaits de la formule à volonté choisie la veille, nous décidons de remettre ça dans un restaurant traditionnel. Car plus que pour la quantité, cette formule permet de goûter à une multitude de plats différents.

Le restaurant choisi est tellement typique que le menu est uniquement proposé en japonais. Heureusement, la gérante parle un anglais correct. Très bienveillante, elle nous demande si on lui fait confiance pour le choix des plats. Que demander de plus ? Pendant toute la soirée, elle ne va pas arrêter de nous servir des plats dans des toutes petites portions.

Un délice ! Seul hic une nouvelle fois : impossible de reproduire 80% des plats car à base de beaucoup d’ingrédients que l’on ne connaît pas et que l’on ne retrouvera sûrement pas chez nous.

C’est la peau du ventre bien tendue que nous rentrons à l’hotel !

Le lendemain, départ en bateau pour une journée sur l’ile de Miyajima. Nous débarquons et nous dirigeons vers le très connu et photogénique tori Itsukushima, haut de plusieurs mètres et les pieds dans l’eau. Mais nous le savons, il est en rénovation. Nous repasserons donc pour les magnifiques photos 😜

Puis c’est parti pour une petite balade de 2h et atteindre le mont Misen avec sa très belle vue à 360 degrés. Au début du chemin, un temple avec des centaines de petits Bouddhas trop kawais 😍 nous assistons durant 20min à une prière dans le temple, un joli moment apaisant !

Retour en fin d’après midi et petite soirée tranquille.

Pour notre dernière journée à Hiroshima, nous allons voir un magnifique jardin, le Shukkei-en 😍 Ce jardin est clairement le plus beau qu’on ait visité. Nous sommes complètement amoureux de ces espaces verts japonais si apaisants qui nous font oublier que nous sommes en plein milieu des buildings, pour nous offrir une petite pause bucolique.

À midi, dégustation d’une spécialité de la région, l’Okonomiyaki ! On vous met ce que la recette classique contient en photo juste en dessous 😉 c’est un peu « bourrin » mais bon ! Un pour 2 et c’est parfait pour un déjeuner 👌

Nous continuons notre route vers Fukuoka, en faisant une dernière escale de 3 jours dans le petit village de pêcheurs de Hagi, conseillé par un voyageur rencontré au Pérou, pour déguster du bon poisson frais. Le temps sera un peu capricieux, ne nous permettant pas de voir ce village sous son plus beau jour. Mais nous en profitons pour nous reposer un peu, et déguster de bons sushis !

Le dernier soir, nous nous offrons une nuit dans un Ryokan en demi pension. C’est un établissement dont les chambres sont très traditionnelles du Japon, où il y a un magnifique onsen. Nous arrivons tôt pour en profiter un maximum. Pas de lits pour le moment, une petite table au milieu de la pièce. Nous allons profiter des bains avant le dîner gargantuesque qui nous attend.

Durant celui-ci, nous mangeons du Fugu, le gros poisson rond qui, s’il n’est pas bien cuisiné, peut tuer, car il contient une petite poche de poison (nous sommes toujours là pour en parler, ouf 😂).

De retour dans notre chambre, les futons ont été installé, et nous passons une super nuit bien reposante 😍

Le lendemain, jour précédent notre départ du Japon (😭😭😭), nous devons rejoindre Fukuoka. Comme il pleut, une famille japonaise qui quitte également le Ryokan nous propose très gentiment de nous emmener jusqu’à la gare routière pour qu’on ne soit pas mouillés. La maman et ses 2 enfants nous font la conversation, rendant ce petit bout de trajet des plus sympathiques 😍

Nous prenons 2 bus différents pour finalement arriver à Fukuoka dans la soirée et nous installer dans dans notre auberge pour notre ultime nuit nippone.

Dernier jour donc. Nous prenons notre matinée pour faire du shopping et rapporter quelques souvenirs de ce pays qui nous aura enchanté du début à la fin ! Ce fut un réel plaisir que d’avoir découvert cette culture qui nous attirait tant.

Entre les temples, la folie high-tech, les châteaux, la nourriture, les japonais et leur mode de vie incroyable, tout a été parfait du début à la fin! C’est donc avec un petit pincement au cœur que nous embarquons dans l’avion. On préfère ça que de l’inverse !

Désormais, direction les Philippines. Pays des lagons bleus, de la plongée, du soleil, des volcans mais surtout des copains avec 3 amis qui viennent nous rendre visite ! C’est parti pour de nouvelles aventures ! ❤️