Mui Ne, Hanoï et la boucle d’Ha Giang

le

Après un vol très court, nous atterrissons donc le samedi 8 février en fin de journée à Ho Chi Minh city, autrefois appelée Saigon. Nous avons quelques jours devant nous avant d’accueillir Clélia et Antoine (2 amis dont nous vous parlerons plus tard) le 14 Février, pour l’anniversaire de Romain !

Après avoir pas mal vadrouillé avec Denis puis Kev et Jess aux Philippines, nous ressentons le besoin de nous poser un petit peu. Pour cela, nous choisissons un hôtel fort sympathique situé à quelques heures de route, dans la station balnéaire de Mui Ne.

Mais avant de prendre notre bus qui part en début de matinée, nous nous arrêtons au détour d’une rue dans une petite échoppe qui cuisine des bo buns et autres bouillons dont nous ignorons la composition. Nous prenons place et faisons une confiance aveugle à une petite dame très attentionnée qui se fait un plaisir de nous faire découvrir sa cuisine.

Un homme assis à côté de nous nous explique par le langage des signes comment manger les différents ingrédients, lesquels mélanger ensemble ou non. Il est 9h du matin et notre 1er repas local est un pur délice. Des sortes d’œuf de cailles, de la coriandre, des nouilles, et tout un tas d’autres arômes viennent attiser nos papilles.

En revanche, Aurore, sur une incompréhension (la beauté du langage des signes !!) a la mauvaise idée de rajouter une cuillère de sauce trèèès pimentée pensant que c’était de la vinaigrette ! Voyant son désarroi, notre cuisinière va lui changer le bouillon afin qu’elle puisse finir son bol !

A noter qu'ici, contrairement aux Philippines, la population parle très peu
anglais. C'est donc une nouvelle fois très compliqué pour nous de communiquer
avec eux !

Une fois le repas ingurgité, nous partons à la gare routière. Notons au passage que cette ville de Saigon nous fait une bonne impression. Tout est propre, les gens sont calmes et jouent au badminton dans les parcs. Une ambiance de sérénité y règne.

Notre trajet vers Mui Ne s’effectue dans un bus couchette, bien que nous roulons de jour.. Surprenant mais confortable !! Ainsi nous posons nos valises dans un hôtel avec piscine qui a ouvert très récemment ! Pas de doute, ce lieu est propice à la détente et au farniente !

Durant les 5 jours qui ont suivis, nous avons donc alterné entre écriture du blog, lecture, jeux de société, repos et piscine. Nous sommes sortis de l’hôtel afin de déjeuner ou dîner dans des bouibouis en bord de route. Et à vrai dire, nous avons rarement mangé des plats aussi goutus durant notre périple.

Car si l’environnement (coucou les rats !) ou le confort (assis sur des chaises et tables en plastique taille Minimoys) n’étaient pas au top, la qualité des plats les compensait largement !

Nous avons rejoins à 2 reprises le centre ville afin de profiter de la plage et prendre un repas dans des restaurant un peu plus « classes » ! Après ces quelques jours dans notre bulle, nous repartons à Saigon afin de prendre un vol direction Hanoï, tout au nord du pays, où nos copains arrivent le lendemain !

En arrivant, nous apprenons que toute une région se situant près de nous a été mise en quarantaine car une personne a contracté le coronavirus. Ce n’était pas une zone où nous comptions aller mais il est clair que la menace est proche, le Vietnam ayant une grande partie frontalière avec le Sud-Est de la Chine.

À ce moment du voyage, le coronavirus commence à faire parler de lui. Quelques cas sont recensés en Asie et en Europe. Cependant, on ignore encore l’étendue des dégâts que cela causera les semaines suivantes.

Pour notre part, Clélia et Antoine nous ramènent le nécessaire sanitaire, c’est à dire masques en tissu et gel hydro-alcoolique. Le 14 février au matin, nous partons en direction de l’aéroport afin d’accueillir nos amis rencontrés quelques mois auparavant a Cuzco, au Pérou !

Rappelez vous, au Machu !

Effectivement, qui aurait cru que ces 2 français que Romain a accosté dans la rue en les voyant Routard à la main, pour leur proposer de partager un taxi dans la vallée des incas, se motiveraient en quelques heures un soir de décembre à venir nous rejoindre ?!

Nous avions partagé quelques beaux moments durant le trek du Salkantay et la visite du Machu Picchu. C’est le genre de rencontre inattendue qui vous fait aimer le voyage !

Nous déposons les bagages dans le air bnb très sympathique qu’Antoine avait réservé en avance, puis nous prenons notre petit déj’ local à base de soupe de nouilles dans une petite échoppe juste en bas de chez nous, dans la rue, comme ça se fait beaucoup ici ! 😊

Puis c’est parti pour une matinée tranquille, découverte de la ville à pieds. Nous nous dirigeons vers le lac Hoan Kiem ou lac de l’épée restituée, au milieu duquel se trouve l’îlot de la tortue (où l’on a pu observer des tortues à carapaces molles qui peuplaient autrefois ce lac) .

Un petit arrêt café, puis nous flanons au hasard des rues jusqu’au déjeuner, que nous prenons également dehors ! Nous ne savons pas le nom de ce que nous mangeons, mais c’est très très bon ! Des nouilles, des soupes, des soupes de nouilles..

Après ça, direction le temple de la littérature ! Un joli édifice comprenant plusieurs jardins et bassins où il est agréable de se promener. Un audio guide nous permet, chacun notre tour, « d’instruire » les autres, entre guillemets car pour vous donner un exemple : « vous vous trouvez dans le bâtiment de la cloche, au centre duquel se situe…. (tenez vous bien) une cloche ».

Voilà. Sans compter que les parties historiques sont narrées par un jeune collégien de 15 ans qui semble en difficulté sur la prononciation des différentes dynasties.. Un grand moment d’écoute 😂

Après cette riche visite, nous faisons route vers le mausolée d’Ho Chi Minh à Hanoï, contenant la dépouille d’Ho Chi Minh (1890-1969) , militant communiste à l’origine de la création de la République du Vietnam.

Le bâtiment n’est malheureusement accessible que de 9h à 12h, peut être reviendrons nous demain ! Nous profitons néanmoins des jardins sous un temps ensoleillé et dans une atmosphère trèèès humide.

La fatigue commence à se faire sentir du côté d’Antoine et Clélia à cause du décalage horaire, nous hésitons entre trouver un salon de massage 😍 et rentrer faire une petite sieste.

C’est finalement le massage qui l’emporte. Mauvais pour les filles, correct pour les garçons, avis mitigés une fois de plus !

Nous rentrons ensuite. C’est l’heure d’une petite douche suivie de l’apéro ! Mais pas n’importe quel apéro… Un apéro d’anniversaire pour fêter les 29 bougies de Romain !!

Après des mois et des mois, c’est un champagne qui nous attend, avec saucisson et une farandole de fromages… Un pur délice !!

Nous prenons notre temps et discutons de tout et de rien, avant de se décider à sortir. Ça sera juste pour un petit verre en roof top, le fromage ayant été bien attaqué et nous suffisant pour ce soir.

Un seul verre, car malgré le week end débutant (nous sommes vendredi soir), beaucoup de restaurants/bars ferment à 23h. De toute façon, nos petits Parigots commencent à accuser le coup du décalage horaire. Nous rentrons donc pour une bonne nuit de sommeil !

Le lendemain, nous trainons jusqu’au check out, profitant d’un petit déjeuner fait par nos soins. Puis nous allons réserver le bus de nuit de ce soir, qui nous amènera à Ha Giang, bien plus au nord.

Après ça, nous pouvons reprendre notre visite d’Hanoï, avec comme premier point la prison de Hoa Lo, construite par les français en 1896 et a joué un rôle central tout au long du 20ème siècle.

Nous continuons ensuite vers la citadelle Thang Long, en nous arrêtant tout de même déjeuner une des spécialités vietnamiennes, un banh mi (sandwich aux divers ingrédients).

Le ventre bien rempli, nous pouvons nous reconcentrer sur la suite de la visite. La citadelle se situe dans un parc agréable, et est l’ancienne cité impériale. Nous prenons un peu de hauteur pour profiter de sa vue. Aujourd’hui, les bâtiments coloniaux ont été reconvertis en musées.

. . .

Enfin, car il commence à se faire tard, direction la pagode Tran Quoc. Nous ne la verrons que de l’extérieur, trop tard pour entrer dedans !

. . .

Avant d’aller prendre le bus, nous prenons le temps de nous arrêter pour prendre un apéro en roof top avec vu sur le pont Long Biên qui n’accueille que des trains, scooters et piétons, et permet de traverser le fleuve rouge !

. . .

Puis il est l’heure d’aller rejoindre le lieu de récupération du bus . Nous réservons un Grab (Uber asiatique). , notre chauffeur du soir, arrive en moins de 2min. Mais la direction qu’il prend n’est pas tour a fait celle indiquée par son GPS.. C’est même plutôt l’inverse..

La franche rigolade du début se crispe progressivement, car on se rend vite compte que notre conducteur n’a pas la lumière à tous les étages (a-t-il au moins la lumière à UN étage ?) mais surtout qu’il nous fait perdre un temps considérable.

À présent nous n’avons plus qu’une marge de 5min.. On saute donc de la voiture de ce pilote perdu et on cours dans les rue d’Hanoi pour attraper un taxi, telle une finale de Pékin Express. On arrivera finalement à l’heure pour notre bus… Ouf !!

C’est parti pour une nuit en bus couchette. Encore une fois, c’est agréable d’être quasiment à l’horizontal ! Nous arrivons en pleine nuit, vers 5h du matin dans la ville d’Ha Giang.

Plutôt bien organisé, on nous indique directement une auberge où l’on peut terminer notre nuit gratuitement. En retour nous louerons nos scooters ici.. Deal !

On prolonge donc jusqu’à 9h, pour être d’attaque et commencer une boucle de 4 jours à travers les rizières et montagnes situées à l’extrême nord du pays.

Le rythme est tranquille, nous décollons après un petit déj’ et avoir pris le minimum pour 4 jours sur nos 2 roues.

Aurore commence à conduire, car il se peut que l’on croise un contrôle de police dans les 20 premiers km, et c’est la seule de nous 2 à avoir son permis international. Nous partons donc très concentrés car en plus de sortir de la ville où les locaux roulent absolument n’importe comment, il y a des vitesses à passer sur ce scoot’ 😱

C’est un véritable baptême du feu mais nous prenons finalement le pli très rapidement et c’est même un réel plaisir de conduire sur ces routes sinueuses de montagne. La route se passe bien et nous découvrons les premiers paysages.

Il fait gris et brumeux, et ce temps nous suivra pendant 3 des 4 jours, le derniers nous accordant un peu de soleil 😉😎

Ceci dit la pluie est évitée, et c’est bien là l’essentiel car conduire sous la pluie est très désagréable en plus d’être plus dangereux !

Après 40km de route, nous faisons une pause déjeuner à Tam Son, chez des locaux fort sympathiques. Nous commandons de classiques et délicieuses soupes pho qui nous sont servies par un enfant d’une dizaine d’années farceur, souriant et qui parle anglais, ça fait plaisir ! Puis nous repartons, Romain et Clélia aux commandes !

Nous poursuivons jusqu’à Yanh Minh où nous passerons la nuit après une centaine de kilomètres. Petite soirée tranquille dans le seul restaurant du village, durant laquelle on termine le saucisson et le fromage, accompagnés d’une bouteille de vin blanc 😍

Petit moment de partage avec le gérant du resto à qui l’on a fait goûter ces mets bien de chez nous ! Tout d’abord intrigué et craintif, il a eu l’air d’avoir apprécié notre « surprenante » nourriture française !

Le lendemain, c’est reparti. La route est une fois de plus magnifique, au milieu des montagnes.
Nous prenons la direction de Dong Van, où nous passerons la 2ème nuit. Mais avant d’y parvenir, nous faisons un crochet par Lung Cu, ville frontalière avec la Chine qui nous offre un point de vue à 360 degrés nous permettant d’observer quelques rizières et des temples ! Il a fallu bien crapahuter pour y parvenir, mais la vue est magnifique !

Une fois arrivés à notre point de chute du jour, nous découvrons que notre hôtel est situé au pied d’un grand marché. Nous déposons donc nos sacs et partons déambuler dans celui-ci.

Nous y découvrons toutes sortes de fruits et légumes, mais aussi des stands de boucherie et autres stands d’artisanat local. Nous nous posons dans un petit café ou nous découvrons de délicieux chocolats chauds.

Et oui ici les températures ne sont pas très élevées. Nous devons nous équiper
de nos bonnets, gants et doudoune pour être confortable ! Alors le soir, après
nos belles journées de route, nous troquons la bière contre une boisson chaude !

Nous profitons de ce moment pour sortir nos jeux de cartes et nos dés car Clélia et Antoine affectionnent, comme nous, ces moments de partage autour d’un bon jeu !

D’ailleurs ils nous en expliquent quelques nouveaux (comme la dame de pique, le 10 000 et le kawana ) pour élargir notre panel. En échange nous leur apprenons à jouer à la scopa, un jeu de cartes napolitain auquel nous jouons régulièrement !

Au moment du dîner, nous nous laissons tenter par un plat typique de la région qui est une sorte de fondue asiatique composée d’un bouillon dans lequel on vient cuire toute sortes d’ingrédients (nouilles, légumes, poulet, tofu…).

Nous sommes les seuls touristes du restaurant et nous sentons que nous sommes une sorte de curiosité. Ceci dit il se peut que l’on n’ait pas mangé les ingrédients dans le bon ordre mais personne ne parlant anglais, on a fait au feeling 😊

3ème jour, nous reprenons la route sous un temps toujours brumeux mais stable ! Nous traversons de magnifiques canyons. En chemin, nous croisons des enfants allant aider les parents dans les champs. Nous avons également l’occasion de croiser des buffles. On sent que l’on s’est encore enfoncé d’un cran dans le milieu rural qu’offre cette région !

Et plantées au beau milieu de cette nature, nous rappelant le penchant politique du Vietnam, de colossales statues ventant le communisme !

Après avoir roulé 20km, nous arrivons dans la ville où nous étions sensés dormir ce soir.. Nous arrivons donc tôt, et il n’y a pas grand chose à faire sur place. En +, il nous restera 140km pour le dernier jour.. On décide donc de prolonger et de faire une pause déjeuner dans un village minuscule, où seule une vieille dame tout sourire semble décidée à nous nourrir. Elle est trop mignonne et nous régale.

Son plat est encore une fois tout bonnement délicieux. Cette dame qui vend des poules vient s’installer avec nous et essaie de communiquer. Le traducteur automatique d’Antoine fait des merveilles et nous pouvons établir une communication !

Le feeling passant bien, la dame se retire quelques instant et reviens avec 5 shooters et une bouteille d’eau rempli d’un liquide transparent. Nous nous doutons que ça ne va pas être de l’eau et en effet.. C’est un bon alcool de riz bien corsé qui vient nous réchauffer l’œsophage !

Apres une première tournée, mamie enchaîne sur une seconde ! Et nous sommes bien obligés de lui dire non pour la 3ème car il nous faut reprendre la route ensuite ! 😂😂😂

Profitant de cette bonne ambiance, Antoine demande à la dame si il peut lui emprunter une poule afin de nous faire une démonstration d’un « tour de magie » qui endort l’animal en quelques secondes. Il place donc la tête de la poule sous sa propre aile et la tourne.

Après quelques tours, il la pause au sol.. la poule… ne dort pas du tout 😂 Ce fut donc un échec magistral mais qui nous aura valu un énorme fou rire entre la tête apeurée de la dame voyant Antoine tordre le cou de sa poule, la tête d’Antoine voyant la poule qui ne dort pas et la poule suffoquer suite à cette manipulation.. Un grand moment !

Nous poursuivons ensuite jusqu’au petit village de Mau Due, où nous sommes accueillis dans le seul motel du coin, par…des enfants ! Oui oui, visite de la chambre, paiement, c’est eux qui ont tout géré ! Et ils sont contents de nous accueillir 😍

D’autant + que nous leur offrons une petite sucrerie à chacun ! Ça chahute et ça joue. Une belle ambiance authentique qui fait plaisir ! La soirée qui suit est fort sympathique également, avec un bon repas et des jeux de cartes.. Que demander de plus ?

Lendemain, dernier jour de la boucle, il reste une centaine de km. Le temps est bien meilleur aujourd’hui ! 50km pour Romain, déjeuner, 50km pour Aurore, et nous voilà rentrés à Ha Giang.

La boucle est bouclée !

Nous patientons la fin de journée avant d’embarquer dans un bus de nuit qui nous amènera directement à notre prochain spot : la très connue baie d’Halong !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s