Les baies d’Halong, maritime et terrestre

le

Après cette nouvelle expérience en bus de nuit, nous arrivons sur la baie d’Halong.. Et plus précisément sur la petite île de Cat Ba, où nous avons réservé un hôtel pour les 2 prochaines nuits.

Pour cette première matinée, nous faisons un tour dans le petit marché. Puis nous louons des scooters pour aller au Cat Ba National Park et faire une petite balade d’environ 1h30 à travers une forêt dense et humide qui nous amène à un superbe point de vue. 

L’après midi, nous reprendrons un peu de hauteur près du Cannon Fort pour observer la baie et le village flottant de pêcheurs.

Ce temps gris est classique, présent la majorité de l’année !

Nous rendons ensuite les scooters et tentons un massage dans un hôtel (ça faisait longtemps 😁). Pas mal pour tous ! Ouf, on va peut être rester sur cette bonne note en ce qui concerne les massages en Asie du Sud-Est 😂

Le dîner est léger, et on ne se couche pas trop tard, la nuit en bus n’ayant pas été des plus réparatrices. En plus le lendemain, le lever est programmé assez tôt ! 

En effet, tout juste sortis du lit, nous partons pour une excursion en bateau à la journée, afin de découvrir la baie de l’intérieur. Le ciel est voilé, comme la plupart du temps à cette période de l’année !
Ceci dit, les paysages sont déjà très beaux.

Nous débutons par la traversée d’un village flottant de pêcheurs. Ces habitations sont tout à fait extraordinaires car littéralement sur l’eau. Certaines sont magnifiques, ornées de plantes et très joliment décorées.

Photo prise sur le retour l’après midi, le ciel s’étant bien dégagé !
Notons qu'à cette période, le coronavirus commence à inquiéter
une grande majorité de la planète et à faire de sérieux dégâts
en Europe, notamment en Italie. Les rumeurs de fermeture des
frontières débutent et les touristes chinois sont priés de rester
chez eux. De ce fait, le tourisme est ici déjà bien ralenti, ce qui
fait qu'on ne ressent pas du tout le côté "Disneyland" souvent
décrit dans les blogs ou livres.

Nous poursuivons cette journée par la visite d’un petit village situé au fin fond de l’île de Cat Ba. Nous y dégustons des alcools dans lesquels flottent des scorpions ou autres serpents ! C’est pas mauvais, mais une dégustation de liqueur à 10h du matin ce n’est pas évident !

Nous retournons au bateau sur nos vélos, traversant de magnifiques paysages ayant servi de décors lors du tournage du film King Kong !
Notre journée se poursuit à bord, nous profitons de ce qui défile devant nos yeux.

Le temps se lève petit à petit, le ciel bleu apparaît et les couleurs de la baie deviennent plus vives ! Trop de chance ! Nous continuons par une ballade en canoë. Nous traversons ainsi quelques grottes et en prenons encore plein les yeux.. Sur le chemin retour on aura même l’occasion d’observer des singes s’amusant au bord de l’eau !

Une fois de retour sur notre embarcation nous filons vers un îlot inhabité. Antoine et Romain en profitent pour aller à l’eau se rafraîchir.

Il est ensuite l’heure de rentrer doucement vers Cat ba et de filer in extremis dans un bar afin d’y déguster des cocktails tout en admirant le coucher du soleil (trèèès demandé par Romain, le voilà ravi !).

Puis nous retournons à l’hôtel à pieds. En chemin, nous profitons de l’ambiance de fin de journée sur la place centrale où un karaoké, véritable sport national ici, s’est improvisé.

Une fois de retour dans nos quartiers, nous refaisons nos sacs car le lendemain nous prenons un bus direction Tam Coc, située dans une région communément nommée Baie d’Halong terrestre.

Nous arrivons le lendemain après environ 4h de route, et nous installons dans le logement préalablement réservé. La ville est surprenante de tranquillité et de calme, bien loin de l’effervescence touristique qui est de mise habituellement.

La région est connue pour ses balades en barques traditionnelles sur des canaux. Nous partons donc pour l’une d’elles. Une barque pour 2, et c’est parti pour une belle et reposante virée.

Notre rameuse est très souriante et maîtrise quelques mots d’anglais basiques afin de pouvoir discuter avec les touristes. Cette dame, comme tous les rameurs de la région, a la particularité de ramer avec… ses pieds !

Moins fatiguant et plus ergonomique, ça n’en reste pas moins impressionnant ! Nous prenons sa place quelques instants afin d’essayer.. et inutile de vous dire, que ça a été un vrai carnage !

Concernant les paysages, nous profitons de la vue sur les rizières environnantes et sur d’impressionnantes falaises.

Juste avant de faire demi-tour, à mi-chemin, nous nous faisons accoster par une dame qui vend tout un tas de snacks et boissons. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, on se retrouve avec des morceaux d’ananas, des chips et des bières à bord, à devoir négocier malgré nous un tarif exorbitant.

Bien que ce ne soit pas la première fois, nous nous faisons avoir comme des bleus devant cette entourloupe ! Il faut dire que, même si l’on a déjà été « confrontés » à un marchandage régulier devenu naturel en Amérique du Sud, nous n’avons jamais été « pris en otage » de cette façon !

Les vietnamiens sont bien fidèles à la réputation que leur
donnent les autres voyageurs :  ils ont une technique plutôt
directe, sinon agressive, pour essayer de soutirer quelques
sous aux riches touristes que nous sommes !
Bref, ce n'est pas dramatique, nous faisons chemin retour ! 

Après ça, nous marchons une petite demi-heure au milieu de jolis paysages sublimés par les couleurs du jour déclinant afin de découvrir un temple.

Puis, direction un bar restaurant qui deviendra malgré nous notre QG des prochains jours. Très bons cocktails et plats, une bonne ambiance..
On s’y sent super bien !

Et un Américano, un !

Le lendemain, nous louons des scooters pour pouvoir nous rendre à Ninh Binh, la ville voisine, et visiter Hoa Lu qui fut la capitale du pays entre 968 et 1010. On s’y ballade et on y visite plusieurs temples et bassins.

Puis sur le chemin retour nous nous arrêtons pour profiter d’une seconde excursion en barque. Tous les 4 sur le même bateau, cette ballade de 3 heures nous emmène a travers de nombreuses grottes et nous permet de visiter diverses temples accessibles uniquement par l’eau.

En fin de journée, c’est un point de vue sur toute la région qui nous attend ! Mais pour pouvoir en profiter, il faut gravir des centaines de marches. Pas facile sous ce temps lourd et chaud mais le jeu en vaut la chandelle, car les alentours sont vraiment magnifiques.

Nous finissons notre journée dans notre QG afin de jouer et programmer les jours a venir autour d’un verre.

Le jour suivant, nous achetons nos places pour notre ultime bus de nuit vietnamien puis partons à la découverte d’une réserve naturelle située à une demi heure de scooter.

Comparée aux 2 autres balades en barques, celle-ci, proposée afin d’observer les oiseaux, est bien moins intéressante et le cadre moins joli également ! Il faut dire que nos rameurs criaient tellement fort que le peu d’oiseaux restant devait bien se cacher !

Bref, on est venu, on a rien vu, on est reparti !

Une fois de retour à Tam Coc, nous décidons donc de nous poser en terrasse et de passer le temps tranquillement jusqu’à l’arrivée du bus.
Il démarre, direction Hué.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s